top of page
  • LMM

Lorsque les effets de la médication se dissipent le soir venu


Quand le soir arrive, mon esprit se met à trop réfléchir. L’hypersensibilité revient et l’anxiété se fait sentir. Même les exercices de respiration et de méditation ne suffisent plus à me calmer. J’anticipe ces soirées. Ce moment où les effets de la médication qui m’aide à mieux gérer mon anxiété se dissolvent me donnent froid dans le dos.

Il y a quelques années, j’étais quelqu’un qui se tenait beaucoup trop occupée et je ne ressentais pas ces moments d’anxiété. C'est peut-être parce que je ne les reconnaissais pas ou que mon inconscient m’obligeait à rester occupée. Mais depuis quelques mois, je préfère passer des moments tranquilles à la maison le soir. C’est donc récemment que j’ai réalisé que les soirées étaient devenues un temps où j’allais moins bien.

Il m’arrive souvent de pleurer et de chercher des raisons à mes émotions plus intenses le soir. Dans ce temps-là, je veux voir des gens, mais en même temps, je sais que ce n’est que pour taire ce que je vis vraiment. De plus, socialement, je n’ai pas vraiment le goût de sortir non plus.


Alors, que fait-on de toutes ces émotions lorsque la médication ne fait plus effet rendu le soir? Dans ce temps-là, j'ai souvent l'expression «La nuit, tous les chats sont gris» qui me vient en tête. Je sais bien que cette expression signifie que, lorsque la luminosité du jour s’estompe, nous voyons la plupart des choses d’une couleur grisâtre, les chats, comme le reste. Par contre, moi, je vois cette expression que, lorsque la nuit tombe, je vois tout en gris dans ma tête. Le jour, oui ma médication m’aide à mieux gérer mon anxiété, mais la lumière du jour aussi, donc je vois la vie en couleurs!!!


Alors, on fait quoi? Pour ma part, je ne souhaite pas prendre de médication le soir, car j’ai déjà de la difficulté à me lever tôt. Une fois endormie, je dors très bien. Mais, comment faire pour survivre à toutes ces pensées durant la soirée? Je n’ai pas trouvé de recette parfaite. Toutefois, ce qui fonctionne est de garder mon cerveau occupé. Donc, j'en profite pour écouter des vidéos avec lesquelles je peux en apprendre plus sur divers sujets qui m’intéressent. Je vais aussi marcher en écoutant des balados. J’ai essayé d’aller marcher en écoutant de la musique, mais mon cerveau se mettait à partir dans tous les sens. Ce qui fonctionne le mieux est d’aller m’entrainer, mais ouf, la motivation n’est pas toujours là pour sortir de mon confort. Mais quand je le fais, je me sens tellement bien.


Donc, je n’ai pas de recette miracle, mais seulement de petits conseils pour les gens qui se reconnaitront dans cette situation et qui se sentent dépourvus lorsque, le soir venu, la médication ne fait plus son plein effet et que les émotions sont trop intenses.


Ne laissons pas les pensées grisâtres prendre le dessus et trouvons une façon de mettre de la couleur dans nos soirées!




LMM

86 vues0 commentaire

Comments


bottom of page