top of page

Se connaître : Sais-tu ce que tu peux offrir?

"You are good enough. Actually, you're probably overqualified, but let's start the day off humble." 


J'ai toujours pris le temps de m'arrêter et d'essayer de comprendre les gens qui m'entourent. Mais plus le temps avance, plus les années passent, plus je réalise que la personne que j'aurais dû apprendre à connaître d'abord et avant tout, c'est moi-même. J'aurais dû apprendre à connaître qui je suis, ce que j'aime, ce que j'aspire et ce que j'espère.

 

Malheureusement, lorsque j'étais jeune ado et que les signes de ma schizo-affection se sont présentés, j'ai appris très vite à les faire taire à l'aide d'alcool et de marijuana. Et pour être certaine d'être socialement acceptée, je modulais mon comportement à celui des gens qui m'entouraient. Quelle idée merdique, car je me suis perdue. Ou plutôt, je ne me suis jamais découverte! J'ai laissé mon entourage me dicter qui j'étais. Et maintenant, à 37 ans, j'ai de la misère à savoir ce que j'aime. J'ai de la difficulté à me trouver un hobby pour occuper mes mains et mes soirées.

 

Je suis une touche à tout. Je suis ce qu'on appelle une généraliste. Je connais plein de petits trucs à propos de divers sujets, mais je n'ai que très peu de passions propres à moi. Je suis donc bonne dans plein de choses, mais une "pro" nulle part.


Par contre, en me modulant sur les autres, j'ai appris à aimer tout ce que les gens pouvaient m'offrir et ainsi découvrir la nature humaine. Conclusion : j'aime l'humain qui m'entoure.

 

Certains diront que je suis bonne en photos ou en informatique, mais la place où je brille le plus, c'est lorsqu'il est question d'humanité. Je suis une personne qui cherche toujours à comprendre l'autre. Je suis attentive et généreuse, peut-être trop même.


Finalement, je ne sais pas grand-chose de moi, mais je sais que j'ai tout à offrir à l'autre.

  

Et toi? Te connais-tu ?  


Bonne journée,  


France P.  

61 vues0 commentaire

Comments


bottom of page