top of page

Ces mots qui apaisent

Je ne sais pas si je suis la seule, mais à travers toutes les épreuves, toutes les émotions et les états d'âme, une des seules choses dans laquelle je trouve un peu de réconfort, c'est la musique.


D'aussi loin que je me souvienne, la musique a toujours fait partie de ma vie. Mais dès que j'ai été en âge de parler anglais et de comprendre ce que j'écoutais, elle a pris une tout autre signification pour moi.


J'ai, à partir de ce moment là, trouver du réconfort dans tout ce que j'écoutais. Je m'accrochais aux paroles de chansons auxquelles je pouvais m'identifier, qui reflétaient ce que je ressentais.

J'ai toujours eu de la difficulté à m'exprimer, à mettre des mots sur ce que je sentais à l'intérieur de moi. Je n'ai jamais été capable de mettre le doigt sur la raison pour laquelle je ressentais autant d'incertitudes, d'émotions contradictoires, de douleur, de souffrances (Allo, TPL).


Mais la seule chose qui ait jamais réussi à me faire sentir bien, sentir normale, comprise ou en paix, qui m'ait donné la force de continuer, c'est mes playlists. Dès que je trouvais une chanson qui me parlait, qui ressemblait à ce que je vivais, si j'avais l'impression d'avoir pu l'écrire moi-même, c'était en repeat assuré.


Ça toujours été compliqué pour moi de trouver les bons mots pour dire comment je me sentais, alors quand je trouvais un artiste, une chanson qui reflétait comment je pouvais me sentir, comment je voulais exprimer ce qui m'affligeait, j'avais envie de la partager avec la terre entière, et de l'écouter en boucle. J'avais l'impression que c'était la seule façon que je pouvais faire comprendre à tout le monde le fin fond de ma pensée, l'origine de mon mal-être, toutes les épreuves auxquelles j'ai dû faire face et dont personne n'est au courant. J'avais l'impression aussi de trouver quelqu'un (ish) qui me comprenait, qui comprenait la souffrance que mon histoire de vie pouvait apporter.


La musique était la meilleure amie à qui je pouvais tout raconter, et qui me racontait son histoire à son tour. Ensemble, on pouvait tout surmonter.

Je ne serais certainement pas la personne que je suis si la musique n'avait pas bercé toutes mes crises, mes peines d'amour, mes moments d'incertitudes et mes multiples dépressions. Si je le pouvais, je remercierais personnellement toutes les personnes qui ont écrit la musique qui m'a permis de survivre, qui me permet encore de survivre.


Je suis la preuve vivante que la musique sauve des vies. Et je ne remercierai jamais assez la vie de pouvoir m'identifier à travers les paroles des autres, surtout quand je suis incapable de mettre moi-même des mots sur ce que je ressens, et de me faire autant de bien.




Cat

Comments


bottom of page