top of page

Mon petit pilulier rapetisse!

Je suis en vacances! (Insérez ici un GIF de petit bonhomme qui danse de joie)


J'ai une semaine avec mes enfants qui est remplie d'activités agréables pour tous. Tellement pleine, que je couche les p'tits à des heures d'année scolaire afin qu'ils soient bien en forme le lendemain. Et moi, je passe des soirées d'adulte, seule avec mon journal intime, ma musique et ma tasse de thé. Et je pense à moi, je fais de l'introspection. Et je te partage mes réalisations.


Je me suis rendu compte pendant mes soirées «longue et ennuyante» que mon TDAH commence à être contrôlé SANS médications! Oui, oui! J’ai développé assez de trucs pour que je n’aie plus autant besoin de ces petites pilules! De toute façon, elle ne fonctionnait plus très bien, ladite pilule, depuis que j'avais eu la COVID, en 2022. Pour m'aider au travail, j'ai décidé de me faire des «playlists» de musique et je m'allume une chandelle afin de m'aider à me recentrer.



Ça coûte cher, mais au moins ça m'aide à ne plus partir à courir partout en criant «ÉCUREUILS» parce que je ne suis pu capable de me gérer. Cependant, le reste de ma médication ne change pas! Je suis toujours sur les doses maximales de mon anti-dépresseur et de mon antipsychotique. Mais au moins, maintenant, je n’ai plus de stabilisateur émotionnel. MAIS QUELLE HORREUR, CES PILULES-LÀ! J’ai eu l’impression de manquer toute l’enfance de mes enfants! Je ne voyais plus de couleurs dans ma vie. Du gris, mur à mur. De la stabilité déstabilisante. Je n’avais plus de «up» ni de «down». J’étais un pantin qui vivait au gré des journées et des balles courbes qu’on me jetait. Je suis maintenant une personne qui a des émotions et qui vit une vie pleine de couleur!


Ce qui aide beaucoup, j'imagine, c'est que depuis 1 an, j'ai vraiment plus de stabilité dans ma vie. Bon, ok, je suis célibataire, mais bon, on ne peut pas tout avoir. Ma fille la plus vieille habite avec moi à temps plein et j'ai mon fils une semaine sur deux. Cela dit, je n'ai plus à gérer les émotions d'un autre adulte. Je n'ai que moi à m'occuper à ce niveau-là. Et depuis ma séparation, j'arrive à maîtriser mes crises de panique en 5 minutes, versus les heures que ça me prenait avant. Je l'avoue, j'ai encore des calmants dans mon arsenal, mais je les prends de moins en mois. Je suis capable d'utiliser mes trucs, et ça fonctionne bien la plupart du temps.


Il est 1h du matin … temps de dormir … je crois?


Bonne nuit!

France P.

Commentaires


bottom of page