top of page

Les dégâts post-semaine de relâche

Je vais te dire quelque chose, à toi, cher parent : Bravo d'avoir survécu à la semaine de relâche!


Bravo surtout à toi, ce parent qui a réussi à divertir la marmaille tout en travaillant. Franchement, si tu es comme moi, malgré que tu sois complètement vidé, tu te dis quand même que tu aurais pu/dû faire mieux, faire plus.

MAIS NON! Justement! Tu n'aurais pas pu faire plus. Toi, malgré leur semaine de congé, tu travaillais. Tu as fait ton gros possible afin de donner de ton temps à tes enfants tout en ayant un rendement efficace au boulot. Et tu l'as fait sans perdre complètement la tête.


Tes enfants se sont plaints?


Je vais te dire un secret. Je discutais avec des amies qui sont éducatrices en service de garde et qui travaillent pour la DPJ et apparemment que l'ennui, c'est bon pour le développement de ton p'tit poux. Sans l'ennui, on n'arriverait pas à développer notre côté débrouillard ou notre créativité. Pour ma part, c'est l'ennui qui m'a amené à développer autant de projets et à ajouter pleins de trucs sur ma bucketlist.


Ça fait qu'ennuie-toi dont un peu, petit enfant! Lis un livre, fais du ménage, joue avec ton frère ou ta sœur. Au pire, va jouer dehors. L'air frais fera le plus grand des biens à tes neurones surchargés d'informations scolaires.


Et toi, cher parent, lâche la culpabilité immédiatement. Tu ne peux pas amuser tes kids 24/7. Tu as tes limites, et c'est extrêmement important de les respecter. Ces limites-là sont nécessaires afin de ne pas "péter au frette". Si une journée, tu les envoies jouer dans leur chambre ou dehors alors que tu sirotes un bon café en lisant un roman dans le salon, ben "so be it"! Tu le mérites!


En fait, tu mérites une bonne grosse heure de paix par jour! Pas un 5 minutes où tu es caché dans la salle bain parce que tu fuis le plus jeune qui te réclame une 45ᵉ collation alors qu'il n'est même pas midi (sérieusement, où va toute cette bouffe??). Prends cette heure-là pour penser à toi. La vaisselle peut attendre. Le ménage aussi.


Reste que, on va se le dire, la semaine de relâche, ce n'est pas fait pour les adultes. C'est vraiment une semaine pensée pour les enfants afin qu'ils décrochent de l'école et qu'ils apprennent à s'ennuyer. Au pire, tu peux tenter d'amadouer les grands-parents à coups de beaux yeux doux et de gros "s'il vous plaît" remplis de désespoir!


Bon, je retourne nettoyer le bordel post-apocalypse!


À plus!


France

Commentaires


bottom of page