top of page

Quand TDAH et anxiété se rencontrent !

J'ai un TDAH. Je suis incapable de ne rien faire, d'avoir un temps mort dans mon horaire. Je suis une anxieuse, j'ai toujours peur d'arriver en retard quelque part. Et ces deux traits de ma personnalité entrent en conflits continuellement.


Je déteste les pertes de temps. Par exemple, tu as un rendez-vous à 14h et il est 11h. Tu fais quoi entre 11h et 14h? Tu dines. Mais encore? Tu n'as pas assez de temps pour partir un projet, mais trop de temps pour n'en finir qu'un et l'incapacité d'en gérer 2-3 petits en même temps. Parce que la vérité, c'est que même si les autres avaient en masse de temps pour faire quelque chose de pertinent, toi, tu sais que tu devras quitter beaucoup plus tôt que les autres pour ton rendez-vous à cause de ton anxiété. Alors, tu patientes, encore et encore. Tu regardes ta montre, tu soupires devant le temps qui ne défile pas assez vite. Et tu t'en veux.



Comme je déteste cet entre-deux, je finis par être encore plus en avance à mes rendez-vous. Tant qu'à rien faire à la maison, aussi bien partir. Et rendue sur place, je me dis que je pourrais aller marcher autour, en profiter pour faire un peu d'exercice. Mais si je me perds? Si je manque une lumière et que je n'arrive pas à l'heure finalement? Et oui... voilà mon anxiété qui débarque à nouveau.


Je t'explique pourquoi je pars toujours autant d'avance. Je me promène en BMW (Bus, Métro, Walk). Je calcule donc 10 minutes par changement de métro + du temps entre les bus + le trajet à pied qui me restera à faire. Tout ce temps d'attente est, selon mon TDAH, une grosse perte de temps. Mais selon mon anxiété, c'est primordial. Si je ne pars pas assez d'avance, le sentiment d'être pressée éveillera mon anxiété, qui déteindra sur mon TADH et fera en sorte que je risque de manquer un métro, de me tromper de bus, ou de ne pas descendre au bon arrêt. Ça m'est justement arrivé la semaine dernière, en me rendant au bureau. Je suis sortie 3 coins de rue trop tôt, en pleine pluie, avec un ordi sous les bras. Bravo France! Je suis arrivée trempe à lavette, 30 minutes d'avance pour rien et, le comble du malheur, personne d'arriver au travail pour me débarrer la porte.


Lorsque mes enfants étaient en bas âge, je me préparais jusqu'à une heure en avance pour être certaine d'être prête. Je voulais en fait être prête à toute éventualité. Je rendais mon ex complètement chèvre avec ma manie d'être toujours en avance partout. Et je la comprends. Ça me donne quoi d'être en avance partout si ça m'empêche d'avancer mes tâches et mes projets, pour ensuite chialer que je n'ai pas de temps pour faire ces dites tâches et ces projets ?


Quelqu’un d’autres?

Dites-moi que je ne suis pas seule?

Pitié?


Allez, je vais dormir! Bonne nuit!

France

109 vues0 commentaire

Comments


bottom of page