top of page
  • Photo du rédacteurLH

Les NON-DITS, ça affecte la santé mentale

Les non-dits, c'est lorsque tu t'arrête avant de dire ce que tu ressens. C'est lorsque tu préfères te taire plutôt que d'exprimer tes sentiments. C'est lorsque tu commences un peu trop à t'effacer pour le bien des autres…


C'est tellement plus facile de s'oublier, que de s'affirmer. Le problème est que l'oubli vient avec l'impuissance. Tu te sens démunis face à toutes les émotions que tu as enfouies au fond de toi. Tu as peur de choquer, de blesser, mais tu as surtout peur de ne pas être entendu. L'une des pires craintes de l'être humain est le rejet. C'est normal, après tout, qui aime se faire virer de bord?


J'ai toujours eu peur de l'opinion des autres, d'oser être qui je suis et surtout, de le crier haut et fort. J'admire les gens qui sont 100% eux-mêmes en toute circonstance. Je les considère comme des héros. J'aimerais tellement pouvoir me sentir à l'aise, peu importe le moment ou les gens qui m'entourent. Malheureusement, c'est encore pour moi une responsabilité trop grande que de m'affirmer à tout moment. Lorsque j'essaie, je me sens comme un imposteur. Je me dis que je suis capable d'en prendre, que d'exprimer son inconfort est un signe de faiblesse. En faisant et en pensant cela, je ne me respecte visiblement pas. C'est le travail d'une vie que de devenir une seule personne à part entière.


Qui suis-je? Qu'est-ce que je veux? Qu'est-ce qui me définit?


Les questions existentielles qui sont d'une importance primordiale pour un être humain en quête d'identité.


C'est comme si l'enfant en moi criait haut et fort pour se faire entendre, mais que l'adulte que je suis était incapable de faire sortir les cris.

Suis-je trop exigeante? Suis-je trop capricieuse? Est-ce une demande déraisonnable? Tous ces questionnements sont pourtant valides, bien qu'ils nous rendent tellement insécure.


J'aspire un jour à être cette femme affirmée: Cette adulte accomplie. Mon cœur me fait ressentir tellement de choses, mais pourquoi ma tête essaie de le faire taire à chaque fois? Pourquoi vivons-nous dans une génération où la luxure et le semblant d'être sont plus favorables que la vulnérabilité et l'authenticité? Comment faire la part des choses et mettre son pied à terre. Peut-être en commençant par s'affirmer sur des petites choses, donner son point de vue et ses opinions.. Qui sait quelle est réellement la recette de l'accomplissement?


Pour l'instant, je vais me contenter d'être moi-même et de répondre honnêtement lorsqu'on me demande mon avis.

Pour l'instant, je vais me laisser le temps d'être et de devenir.

Pour l'instant, je vais être plus douce avec moi-même…


Nous n'avons qu'une vie à vivre et je tiens fondamentalement à la vivre pleinement. Je ne veux pas éprouver de regret sur mon lit de mort et c'est pourquoi je vais me faire la promesse d'être plus vrai avec moi et les autres. Je vais dire et faire ce qui me plait sans m'attendre à une réponse positive ou négative. Je ne veux plus m'effacer pour éviter les problèmes. Je veux leur faire face et m'imposer. Je veux déborder de gaité et que mon énergie illumine chaque pièce que je traverse. Je veux vivre de rire, de non-tabou et d'amour à profusion. Je veux étaler qui je suis, être sous les projecteurs et ne plus m'en faire avec ce que les voisins en disent. J'ai le droit, tout comme vous, d'être le centre de l'attention. Nous avons le droit, d'être, d'exister et d'exprimer toutes nos émotions. C'est dans notre droit, en tant qu'être humain, que d'être nous: Pleinement.


C'est dans notre droit, d'être, tout simplement.

Arrêtons de nous cacher et choisissons d'exister: Ensemble.


-LH

Kommentare


bottom of page