top of page

La routine : Bon ou pas pour la santé mentale?

La routine, petit sujet délicat. Pas que ça provoque de gros débats, mais les opinions à ce sujet sont très divergentes. On est soit très pour, soit très contre.


Et l'anxieuse en moi qui se doit de décortiquer tous les avantages et les inconvénients avant de prendre position n'arrive pas à se faire une thèse sur le sujet. Je me suis donc dit que de déposer à l'écrit mes pensées pourrait peut-être m'aider à choisir. La routine est-elle nécessaire ou non à une bonne santé mentale?


D'emblée, j'aurais dit que non, ce n'est pas nécessaire. La preuve? Certaines personnes détestent radicalement la routine et se portent tout de même bien. Pourtant... De mon côté, la première chose que j'ai fait à mon arrivée en Floride, c'est de me créer une sorte de routine. Dès notre première journée à la plage, je me suis trouvée des points de repères, des ancrages. Inconsciemment, j'ai retenu chaque geste posé qui me faisait sentir bien. De ma préparation du matin (déjeuner, crème solaire, etc.) à celle du dodo (douche, pyjama, brossage de dents). J'ai dans ma tête un genre de "planning". Dans l'idéal, tout doit être fait d'une certaine façon et dans un ordre précis. Est-ce que c'est coulé dans le béton? Bien sûr que non... surtout pas avec un bébé de 10 mois! Mais j'ai ce que j'appelle un squelette autour duquel les aléas de la vie ajoute de la chair un peu.



Il m'arrive donc de déroger de ma marche matinale ou bien de me brosser les dents après avoir endormi mon fils. Ce n'est vraiment pas grave. Cela dit, si je voyais que ma santé mentale s'effritait un peu, je retournerais vers ma routine "rigide" le temps de me re-stabiliser un peu.


Je ne peux pas transposer mes besoins aux autres. Pourtant, je ne peux pas m'empêcher de croire que des points de repères, des ancrages, c'est nécessaire. Pouvoir s'accrocher quand on semble perdre le pied, c'est plutôt utile.


Et si la routine était plutôt un outil à ajouter dans notre coffre de soin et de bien-être? Sans en avoir besoin religieusement, peut-être qu'avoir un canevas peut nous sortir du pétrin. Ouais... je crois que c'est ça, mon opinion personnelle vis-à-vis les routines, finalement.


Laurie.

Comments


bottom of page