top of page

Faire une sortie avec son enfant TDAH et sentir le regard des autres parents sur toi




J'ai des enfants. Je t'entends d'ici me dire «Bon, une autre qui va blâmer ses enfants pour l'état de sa santé mentale». Mais non ! Je ne te ferai pas ce plaisir-là, car j'adore mes gremlins. Je les aime, et ils m'aiment en retour.


Cela dit, les gens autour, eux, ne semblent pas triper sur mes enfants. Du moins, pas sur mon fils. J'ai l'impression qu'on s'attend souvent à ce que les enfants des autres soient calmes et obéissants. Surprise... Mon fils a un TDAH. Il ne sera jamais calme, comme tu l'aimerais. Il aura toujours un réel besoin de bouger et une grande curiosité (qui semble te déranger).


Sommes toutes, mon fils est un enfant de 10 ans des plus normaux. Seul petit bémol, il possède une énergie débordante et une créativité affolante. TDAH... mettons beaucoup d'emphase sur le H. On a déjà testé : il peut passer des journées entières à courir.


En semaine, pour aller à l'école, il prend du Ritalin. Mais attention, le Ritalin ne fait pas de miracle. Et son effet est à court terme. Donc, il doit en prendre 2 par jour. Une le matin et une le midi. Chaque pilule faisant effet environ 4 heures. Tu peux donc comprendre que, de retour à la maison, il est à nouveau prêt à jouer. Faire ses devoirs... ouf, aucune concentration au menu.


Pourquoi je te parle de tout ça? Parce que nous avons eu un événement il y a peu de temps lors duquel mes enfants m'ont accompagnée. Lors de ce dit événement, une personne s'est plainte que mes enfants étaient turbulents, et que clairement, je devrais médicamenter mon fils afin qu'il soit plus calme. Pourtant, je lui en avais bien donné (ce que je ne fais pas toujours le week-end, afin qu'il puisse jouer pleinement). Mais, il était passé 16h et les effets s'étaient estompés.


Comme il s'agissait d'un événement «Jeux vidéo», mon fils a joué à des jeux vidéos une bonne partie de la soirée et avait un plaisir monstre. Il lui arrivait de parler un peu fort, mais dès que je lui disais de parler doucement, il se corrigeait aussitôt. Mon garçon est très raisonnable, mais il reste un enfant. Il lui arrive de bouger. CE N'EST PAS UN BIBELOT. En fait, un enfant ne devrait jamais être un bibelot. Selon moi, un enfant qui grouille, qui cherche à explorer le monde, c'est un enfant heureux, en santé et plein de vie. C'est ça, un enfant parfait.


Bon.. mon fils n'est pas parfait. Il lui reste plein de concepts à apprendre, et il aura bien le temps de «s'améliorer» en tant qu'humain, comme nous tous.


Mon fils TDAH n'est pas un monstre. Il est un enfant vivant, un point c'est tout.


Je les aime mes enfants. Ça parais-tu?



- France P.

27 vues0 commentaire

Comments


bottom of page