top of page

DATING & santé mentale : ma bio


J'ai toujours trouvé ça épuisant la culture autour du dating. Quoique je n'aie jamais vraiment eu de difficulté à créer des liens avec les gens.


En me réinscrivant sur les applications de rencontre, j'ai réalisé que tellement de choses avaient changé en moi depuis la dernière fois que je m'y étais retrouvée. On va se le dire, malgré que le sujet de la santé mentale soit mis de plus en plus de l'avant avec la pandémie, c'est encore tabou.


Même si je vis avec mon cocktail depuis plusieurs années, je ne suis jamais sûre de quand en parler ni comment. Vivre avec au quotidien, c'est bien différent que de l'expliquer à la personne qui se trouve en avant de toi. Donc je garde ça court et direct sur les applications, mais j'aimerais tellement en dire plus.


Montrer mes vraies couleurs. Pour éviter de perdre mon temps avec des gens qui ne pourront pas m'accepter dans mon entièreté.


Et je me suis dit que je n'étais pas toute seule là-dedans.


Alors aujourd'hui, je t'écris la vrai bio que j'aurais envie de mettre sur mon profil.


«TDAH. Anxieuse et dépressive par épisodes. Avec une touche de syndrome de stress post-traumatique. Insomniaque chronique depuis l'enfance. J'adore aller bruncher tôt car, au final, je n'ai sûrement pas dormi de la nuit.


Empathique. Impulsive. Impatiente. Passionnée. Intense. Routine spontanée.


Tu vas très probablement devenir ma nouvelle obsession du moment. La bonne nouvelle? Je vais te répondre super rapidement et t'écouter avec enthousiasme parler de ce qui te passionne. La mauvaise? Je vais très probablement masquer ma personnalité pour être certaine qu'on s'entende bien 24/7.


Malheureusement, si tu changes ton comportement sans préavis, je vais penser que c'est de ma faute. Je ne vais pas te le dire par contre, non. Je vais me torturer en silence à repasser tous nos moments ensemble et nos conversations. Maudite dysphorie du rejet!


Je vais sûrement ne jamais te demander sur une date en premier, ou même t'envoyer un message, par peur que tu penses que je suis fatigante. Et si jamais on ne se parle pas pendant trop longtemps, je vais oublier que tu existes. La permanence de l'objet altéré, malheureusement, ça s'applique aussi aux humains, aussi merveilleux soient-ils!


Toutefois lorsque tu vas réapparaitre dans mes messages, je vais être tout sourire. Comme si rien n'avait changé.


Bref, 500 caractères, ce n'est pas assez pour te décrire mon cheminement, ce que je suis et surtout, ce que je peux devenir. Ça prend du temps, de la persévérance, de la douceur et une touche de tough love.


Je peux te promettre que ça ne sera pas facile, mais que ça pourrait être ta plus belle aventure.


Embarques-tu? »


- Loud.


126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page